Assistance : +33 4 91 45 27 71 (Marseille) +33 4 42 05 16 15 (Fos)

Swipe to the left

Skis 2012-2013

13 novembre 2012 7789 Vues

Notre jugement

Suite à nos tests effectués durant la saison 2011-2012, voici notre avis sur les nouveautés testées, sans langue de bois et avec le plus d'objectivité possible (pas simple ...).

Nos tests sont effectués par une équipe de 5 testeurs (dont 2 testeuses), regroupant tous les niveaux techniques (débutant débrouillé, sportif, freerideur, courreur). Pour vous permettre de comprendre nos compte-rendus de test, voici quelques éléments qui nous semble important de rappeler:

  • Nous testons et jugeons les produits sans considération de prix. Il est donc (en tout cas on l'espère) logique que les skis les mieux notés soient aussi souvent dans les plus honéreux
  • Nous sommes intransigeants sur un certains nombre de points. En particulier, nous ne supportons pas les skis qui partent en 'sucette' dès que la piste se dégrade ... et malgré les progrès des matérieux et des constructions, c'est encore trop souvent le cas avec des marques qui sacrifient la sécurité sur l'hôtel de l'accessibilité. En général, le manque d'affûtage est l'argument classique des commerciaux, mais après une journée de test, si un ski ne tient plus, qu'en sera t il au bout d'une voir 2 semaines lorsque l'acheteur (qui n'affûte pas ses skis tous les soirs) se retrouvera sur une piste un peu tendue en fin de journée ?
  • Nous testons essentiellement ici les nouveautés. De nombreux skis n'y sont pas car ils restent inchangés par rapport à l'an passé.

Bilan général à l'issue des tests

Le bilan de ces skis-tests 2012-2013 montre que les marques continuent à progresser sur les skis haut de gamme piste. De ce côté, ce sont les skis à grand rayons (géant grand public) qui font mouche (3 coups de coeurs cette année) car d'une part ils profitent le plus de l'évolution des technologies pour améliorer le contact ski-neige, et car d'autre part ce sont les plus adaptés à une pratique moderne du ski sur les pistes bien damées de nos stations préférées. Côté all-moutain par contre, un certain plateau semble avoir été atteint. Ceci permet aux retardataires de raccrocher les wagons.Enfin, le freeride continue à progresser en généralisant le rocker et en revenant enfin à des ski un peu plus efficace après la grande mode des ski de fresstyle BC ultra souples des dernières années.

SKi de piste - le bon rayon

A l'occasion de ces tests, nous avons essayé des skis proposant à peu près tous les type de rayons (du géant au slalom). Nous constatons que la demande va essentiellement vers les skis à rayon court (slalom) et moyens (jusqu'à 15m). Bizzarement, il semblerai que les rayons plus longs font peurs : la grosse angoisse des skieurs serait de ne pas tourner assez court et de prendre de la vitesse. Pourtant, lorsque l'on va sur les pistes, on observe une majorité de skieurs en grandes courbes et avec une vitesse soutenue. Le choix des skis est donc souvent mal fait. Il faut boien avoir conscience qu'un ski proposant un rayon de 18m ne vas pas être plus difficile à skier, bien au contraire. Il offrira en général une meilleure accroche, sera plus rassurant, et souvent plus ocnfortable. Il peut par ailleurs parfaitement pemettre de faire de la godille sur les bords de piste car de toute façon, ce type de virage ne se fait pas en conduite coupée. Enfin, je précise que je vois extrèmement rarement sur piste des skieurs sachant réellement exploiter les skis à virage court.

Le détail des tests

ATOMIC

ATOMIC / SKI HOMME PISTE / REDSTER D2 GS

Tester's Choice Skieur magazine

ATOMIC / SKI HOMME PISTE / REDSTER D2 GS

Le REDSTER D2 GS est l'évolution du RACE GS D2 de l'an passé. Le changement n'est pas énorme, mais sensible, et cette référence absolue du marché gagne encore des points qui lui permettent de rester sur le podium, aux côtés du nouveau NORDICA GSR EDT, du FISHER RC C-LINE et du Kastle RX12. Ces 4 skis offrent 4 approches sentiblement différentes du programme piste haut de gamme. 

Dans tout ceci, l'ATOMIC fait figure de référence car il a clairement ouvert la voie de ces  skis ultra performants mais accessibles. Par rapport aux 3 autres, l'ATOMIC brille en particulier par sa facilité d'accès, et son confort. Sur le premier point, c'est effectivement l'ATOMIC qui permettra le mieux de passer du virage coupé à la dérive lorsque le besoin (ou les éléments exterieurs) s'en fait sentir. Sur le 2e point, soulignons que de contact ski neige est exceptionnel : il donne vraiment l'impression d'être collé à la piste, et survolle les irrégularités de cette dernière sans mot dire. Un régal.

Pour le reste, on retrouve un ski ultra-stable, accrocheur et rassurant qui donne envie de mettre la poignée dans le coin et de prendre de l'angle pour découper la piste, même bien gelée.

ATOMIC / SKI HOMME PISTE / REDSTER D2 SL

ATOMIC / SKI HOMME PISTE / REDSTER D2 SL

Le REDSTER DOUBLEDECKER SL a la lourde tache de succéder au RACE D2 SL qui est depuis 2 ans notre meilleure vente en ski de piste. A priori, suite à nos premier tests, et au premiers essais de nos clients, il a tout pour relever le défi. 

On retrouve en effet toute les qualités de son ainé (accroche, dynamique, stabilité, punch) avec un soupçon d'accessibilité en plus. Evidemment, il reste, comme tout ski de slalom, un ski réservé à des sportifs avec un peu de technique, qui accepterons de skier sur un équipement plus lourd que la moyenne. Mais objectivement, quel jouet, quel confort, quel contrôle ... un régal !!!

ATOMIC / SKI HOMME PISTE / REDSTER LT

ATOMIC / SKI HOMME PISTE / REDSTER LT

Les REDSTER SL ET SL sont des skis que nous laissions de côté auparavant. Nous trouvions que leur noyau hybride était trop éloignée des GS et SL D2 pour figurer dans notre sélection. Depuis l'an passé, la baguette magique de Mr ATOMIC nous les a vitaminé en les passant sur un noyau bois intégral. Bien sûr, pas de miracle : ils n'iront pas chatouiller leurs ainés, mais ces 2 skis assagis tirent largement leur épingle du jeu en offrant un rapport qualité prix excellent dont les autres marques devraient s'inspirer. Si on regarde plus précisément le LT, c'est quand la vitesse augmente que son comportement pêche. A côté de cela, il est facile, léger, et rassurant.

ATOMIC / SKI HOMME ALL-MOUTAIN / NOMAD BLACKEYE Ti

ATOMIC / SKI HOMME ALL-MOUTAIN / NOMAD BLACKEYE Ti

Le Blackeye Ti d'ATOMIC est depuis quelques années un ski à part car il succite des réactions antagonistes suivant les testeurs. Pour certains, il est physique et peu confortable. Pour d'autres, c'est un trésor jamais imité. En tout cas, il ne laisse personne indifférent. Pour notre part, et depuis plusieures années, nous considérons qu'il constitue l'une des 2 références dans la catégorie All-Moutain (Ski Homme 80% Piste).

Contrairement à beaucoup d'autres skis du marché (à l'exception par exemple du Kasle MX 88), le BlackEye Ti répond parfaitement à ce que nous attendons d'un ski réellement polyvalent : de l'accroche sur le dur, de l'accélération en sortie de virage, de la stabilité, mais aussi un miniumum de portance hors piste, et un comportement irréprochable dans la trafolle. Le BlackEye Ti, il a tout ça !!

Alors on pourra reprocher au BlackEye Ti d'être plus physique que les autres, ou moins maniable. Certes, mais les autres ont tellement souvent des faiblesses par ailleurs que la balle est au centre.

Pour trancher, disons simlpement que le BlackEye Ti est un des rares skis polyvalents sans défaut majeur, mais il est a réserver absolument à des bons skieurs sûrs de leur technique, et qui savent ce qu'est un virage coupé.

Pour les autres, mieux vaut revenir au BlackEye Classique qui est plus léger et plus accessible.

ATOMIC / SKI HOMME ALL-MOUTAIN / NOMAD CRIMSON Ti

ATOMIC / SKI HOMME ALL-MOUTAIN / NOMAD CRIMSON Ti

Le nomad CRIMSON Ti est assez semblable au BlackEye Ti, avec une largeur un peu plus importante. Comme son petit frère, c'est un ski irréprochable mais un peu technique et peu joueur. Il a toutefois gagné énormémnt en maniabilité ces 2 dernières années et s'est allégé.

ATOMIC / SKI HOMME FREERIDE / VANTAGE THEORY - ALIBI - RITUAL

ATOMIC / SKI HOMME FREERIDE / VANTAGE THEORY - ALIBI - RITUAL

La nouvelle gamme Vantage est en fait issue d'un ski qui existe chez ATOMIC depuis plusieures années : le SNOOP (qui s'est ensuite transformé en THEORY). c'est un ski que nous avons toujours apprécié, et nous sommes heureux qu'il n'ai pas disparu à l'occasion des divers remaniements marketing de la gamme.

Le principe de toute cette gamme est de proposer des skis alliant modernité (rocker, double spatule) et sérieux dans la conduite. Contrairement à de nombreux ski freeride, la force des vantage est d'offrir des noyaux renforcés raide en torsion. Ce sont donc des skis un peu plus lourds que la moyenne (comparé à des skis comme l'access chez ATOMIC, ou les S3 et S5 chez Rossignol), mais beaucoup plus solides sur la carre. vous pouvez appuyer dessus, ça ne lâchera pas !! De même, la stabilité à grande vitesse est excellente. Ceci en fait des compagnons idéaux en haute montagne quand il faut passer dans des zones un peu tendues car ils apportent une vraie sécurité. Pour autant, ces skis sont bien plus ludiques que peuvent l'être les skis de freeride traditionnels (comme les dynastar legend ou autre Atomic savage en passant par les Rossignol experience).

Dans cette gamme vantage, il y a une vraie homogénéité. Bien évidemment, le théory sera le plus passe-partout et léger, alors que le ritual sera plus orienté hors piste pure, grande courbe et skieur un peu plus physique.

ATOMIC / SKI HOMME FREERIDE / ACCESS

ATOMIC / SKI HOMME FREERIDE / ACCESS

L'accès est un ski de la gamme freeride chez ATOMIC en 100 au patin et rocker marqué devant. On apprécie en premier lieu le côté plutôt léger et souple du ski. L'Access est un ski ultra joueur clairement typé hors piste et freestyle. Très à l'aise dans la poudre et les neiges traffolées, c'est un ski qui déjauge très vite et sera l'atout des poids légers qui ne peuvent emmener un gros fat comme le Rocker ou autre Kaslte 128. On a un ski à la fois dynamique (car pas impossible à plier), suffisament raide en talon pour garder un minimum de stabilité, et ultra maniable même dans ces conditions encombrées (forêt). Une référence pour les petits gabarits qui apprécieront par dessous tout sa souplesse, sa facilité et son prix très bien placé. Pour info, notre testeuse qui est loin d'être une adepte du hors piste, a carrément kiffé sur le modèle en 182 (gabarit 1,70m / 58kg) dans plus de 30cm de peuf et dans la forêt. Au cas où il faudrait le préciser, ce ski n'est pas fait pour la piste même si il se gère sans trop de problème. Comme tous les skis de ce gabarit, il vaut mieux se limiter à des grandes courbes. Et encore, sa souplesse ne le placera pas dans le peloton de tête à ce niveau (on n'a pas la tenue et la stabilité du Kastle MX 108..!).

Suite à une deuxième journée de test dans des conditions plus exigentes (neige partiellement transformée et inégale), on confirme le côté ultra facile et joueur de l'access. Même un tout petit gabarit (45kg) peut l'emmener sans forcer ! Notre conseil : à prendre impérativement grand (clairement trop petit en 182 pour 75 kg ...)

ATOMIC / SKI HOMME FREERIDE / AUTOMATIC

ATOMIC / SKI HOMME FREERIDE / AUTOMATIC

Cette année, ATOMIC a bien fait les choses et nous avons eu l'occasion de tester l'Automatic et le Bent Chetler avec un guide qui nous a promené dans la poudreuse de Serre Chevalier. L'automatic a tout de suite paru large mais vraiment gérable, même en grand taille. Dès les premiers mètres dans la poudre, on a pu vérifier que le déjaugeage est immédiat. Le petits virages sont enchainés avec un joli rebond, et on garde une très bonne équilibration avant arrière sur des plus grandes courbes. Par rapport au bent chetler, c'es un poil moins confort mais plus stable à tous les niveaux. Sur la trafolle, le ski est facile à gérer makis on perd un peu d'équilibre. Sur la piste, qui n'est pas son domaine, on est surpris de la skiabilité. Même si ça tire bien dans les jambes quand on prend de l'angle, la maniablité du ski reste bonne grace à un excellent pivotement.

Si on compare a un S7 hors piste, l'Automatic est plus stable, plus dynamique mais un poil moins confort. Sur la piste, les 2 skis font jeu égal car ce que le S7 gagne en facilité, l'Automatic le récupère en stabilité et confiance dans les appuis. Le 7 est par contre plus léger aux pieds.

Si on compare à un DPS Lotus 120, l'ATOMIC est clairement à son avantage sur piste, mais perd du terrain sur la plupart des niveaux hors piste (déjaugeage, dynamique, stabilité, passage dans la trafolle, légèreté). Il n'y a que sur le caratère joueur et la maniabilité que l'Automatique fait jeu égal.

ATOMIC / SKI HOMME FREERIDE / BENT CHETLER

Comparé à l'Automatic testé juste avant, le Bent Chetler marque un peu le pas dans une utilisation pure freeride. Seul sont confort et son côté ultra joueur restent en avant. L'automatic ets par contre plus stable, plus dynamique, donne plus confiance, et est nettement plus efficace sur piste.

ATOMIC / SKI FEMME PISTE / CLOUD 9

ATOMIC / SKI FEMME PISTE / CLOUD 9

Le CLOUD 9 est depuis des années l'un des fer de lance de la gamme femme ATOMIC. Juste en dessous des modèles D2 qui demandent une technique éprouvé, le CLOUD 9 est l'archétype du ski femme qui fait l'unanimité. A la fois maniable, léger , et accrocheur, il rassure et plait souvent. C'est un grand adepte des petits virages et il permettra de découvrir le carving sans y laisser les jambes. Par contre, ne lui demandez pas de dévaller les pentes à fond car vous risqueriez de moins aimer : il n'est pas fait pour cela et devient vite instable, et il vaudra mieux alors de tourner vers le D2 73 ou 75.

ATOMIC / SKI FEMME PISTE / CLOUD VF75

ATOMIC / SKI FEMME PISTE / CLOUD VF75

Le Cloud D2 75 est le haut de gamme piste ATOMIC femme. Disons le tout de suite, ce CLOUD D2 met la barre très haut en terme de performance, avec en particulier une stabilité imperturbable à vitesse soutenue. On retrouve bien des aspects que nous adorons sur le GS D2. En particulier, l'accroche est très bonne et le confort exceptionnel : on a vraiment l'impression que le ski est collé à la neige, même lorsque la piste se dégrade. Ceci le rend entre autre très sécuristant, à tel point qu'on se laisse facilement prendre au jeu en allant très vite. Tout ceci a cepndant un revers : le CLOUD D2 n'est pas un modèle de manibilité car son talon ne vous laissera pas partir en dérive très facilement. Il faut donc de la technique et de la volonté pour l'obliger à serrer la courbe. Pour toutes celles qui recherchent un ski joueur et léger, passez votre chemin.

Pour conclure, nous dirons que ce CLOUD D2 est un grand cru pour skieuses sportives et technique. Il ravira en particulier de nombreuses filles qui se tournent habituellement vers des skis hommes pour trouver des armes à la hauteur.

ATOMIC / SKI FEMME ALL-MOUTAIN / AFFINITY STORM

ATOMIC / SKI FEMME ALL-MOUTAIN / AFFINITY STORM

La gamme AFFINITY ATOMIC vient proposer une version femme de la gamme NOMAD. ON y retrouve donc logiquement les même gênes. Dans cette gamme, le STORM est la version la plus vitaminée. Il offre un comprtement très sécurisant grace à une très bonne accroche et une excellente stabilité. Par contre, ce n'est pas un monstre de dynamique et il est un peu pataud en petits virages. De toutes façons, son domaine de prédillection, c'est le crusing à vitesse moyenne, et les beaux virages coupés qu'il gère avec précision et constance.

 

BLIZZARD

BLIZZARD / SKI HOMME PISTE / WORLDCUP RACE SUSPENSION

BLIZZARD / SKI HOMME PISTE / WORLDCUP RACE SUSPENSION

Chez BLIZZARD, nous étions habitués à des skis ultra robustes et plutôt virils. Nous nous attendions donc à faire fumer les cuisses avec ce nouveau WC GS. Que neni ... le WC GS est un ski attachant et surprenant.
Premier contact, le WC GS est léger dans les mains. Dès les premiers virages, il semble confortable et épouse la piste et ses défauts sans secouer le pilote. Lorsque l'on met un peu plus d'intensité, de vitesse et d'angle, on découvre un ski pas super puissant, mais ultra accrocheur. Une fois sur la carre, il est sur un véritable rail même lorsque la piste se dégrade en laissant apparaître la glace (nous l'avons essayé juste après 2 modèles consurrents avec lesquels nous nous sommes vraiment fait peur).
Stable malgré la taille et relativement confortable : c'est un ski assez souple qui épouse la piste. Très équilibré en petits virages et assez facile en pivotement sur la spatule. Une arme de plaisir pour amateurs de carving.
Au final, le WC GS est un ski plaisir super polyvaent pour les amateurs de carving qui aura marqué nos essais 2012-2013.

BLIZZARD / SKI HOMME PISTE / RACING WSC IQ

BLIZZARD / SKI HOMME PISTE / RACING WSC IQ

A venir

BLIZZARD / SKI HOMME PISTE / SLR MAGNESIUM IQ

BLIZZARD / SKI HOMME PISTE / SLR MAGNESIUM IQ

A venir

BLIZZARD / SKI FEMME PISTE / VIVA 7.4 IQ

BLIZZARD / SKI FEMME PISTE / VIVA 7.4 IQ

Tester's Choice Skieur magazine

BLIZZARD / SKI HOMME ALL-MOUTAIN / BUSHWACKER

BLIZZARD / SKI HOMME ALL-MOUTAIN / BUSHWACKER

Le bushwaker suprend immédiatement pas sa légèreté sous les pieds. Il n'en demeure pas moins un très bon carveur tant que ce n'est pas complètement glacé. C'est un ski très précis en conduite mais assez doux qui renvoie avec beaucoup de pogressivité. En petits virages, sa légèreté le rend maniable même lorsque la pente est très prononcée. Au final, un ski très équilibré qui prévélégiera le confort à l'agressivité.

BLIZZARD / SKI HOMME PISTE / ULTRASONIC

BLIZZARD / SKI HOMME PISTE /ULTRASONIC

L'ULTRASONIC a été un coup de cœur pour toute notre équipe de testeur : c'est un ski à la fois ludique et très performant. Il est très facile à mettre en courbe, dynamique sans être très puissant, facile à maîtriser, très rapide sous les pieds. A grande vitesse, c'est un peu moins stable que son rayon théorique ne le laisserai supposer mais en échange, il est capable de tailler des courbes assez courtes avec beaucoup de précision. A y repenser, le comportement fait beaucoup penser au Dobermann Spitfire Pro, avec un rayon juste un poil plus long. L'accroche est bonne mais il faut un peu appuyer dessus pour la trouver.

 

DYNASTAR

DYNASTAR / SKI FEMME PISTE / EXCLUSIVE ACTIVE LX

DYNASTAR / SKI FEMME PISTE / EXCLUSIVE ACTIVE LX

Comme souvent, les skis DYNASTAR sont très appréciés par les filles. Une fois encore avec le ACTIVE LX, le nouveau dynastar récolte tous les suffrages avec l'étiquette du ski le plus complet de notre test piste femme. Même si il manque un peu de peps et de confort pour gagner sur tous les tableaux, il réunit à la fois la dynamique, l'accroche et facilité. C'est un ski très rassurant à conseiller plutôt aux adeptes des petits virages 'à l'encienne'.

DYNASTAR / SKI FEMME ALL MOUTAIN / IDYLL

DYNASTAR / SKI FEMME ALL MOUTAIN / IDYLL

Tester's Choice Skieur magazine

DYNASTAR / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / CHAM 87

DYNASTAR / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / CHAM 87

La gamme DYNASTAR Cham a la lourde tache de remplacer les LEGEND que nous découvrions tous les ans à l'occasion des skis-test. Autant vous le dire, nous n'aimions pas cette gamme LEGEND qui, pour nous, avait 5 ans de retard sur le reste du marché.
Avec la gamme Cham, DYNASTAR s'est réellement remis en question et remet les compteurs à zéros en proposant une gamme parfaitement dans l'air du temps . Au programme, enfin des vraies capacités en Carving, du Rocker, un côté ludique indéniable ... bref, du ski de 2012 ! Bravo ... il était temps.

Dans cette gamme cham, le Cham 87 est le ski accessible et passe partout. Ce ski de bon père de famille offre une vraie polyvalence en servant sur piste un carving plaisir de bon aloi, tout dans la décontraction. Hors piste, sa large spatule fait merveille et permet à tout bon skieur de se sortir de la plupart des situations sans suer des gouttes grosses comme le poing. Quand il faut passer en mode virage court, la large spatule est encore là pour aider, et même dans les bosses, les capacités de pivotement font merveille.
Ses limites, on les trouve quand on accélére d'un cran. La stabilité et l'accroche deviennent alors un peu plus périlleuses car on sent bien que le noyau ne suit plus. Peu importe, le Cham 87 n'est pas fait pour les spécialistes de l'angulation et de la vitesse.

DYNASTAR / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN /CHAM 97

DYNASTAR / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN /CHAM 97

Tester's Choice Skieur magazine

Ski Remarquable Ski Magazine

Dans la série Cham, j'ai demandé le 97.
On monte d'un cran en rigidité et en largeur par rapport au 87 pour arriver au fameux 50/50. Comme avec le 87, le cham 97 propose enfin un ski moderne et ludique. Il cultive l'art de la polyvalence car sans marquer les meilleurs points, il est bon partout. Même sur la piste, on oublie un peu ses 97mm sous le pied. Le passage carre à carre reste assez rapide, et l'entrée en courbe franche et tout en contrôle. Il n'y a que dans les bosses où l'on commence à sentir l'inertie de la grosse spatule. Hors piste, le Cham 97 est très accessible et maniable a défaut d'être très confortable.

DYNASTAR / SKI HOMME FREERIDE /CHAM 107

DYNASTAR / SKI HOMME FREERIDE /CHAM 107

Allez, un petit dernier pour la route : le Cham 107.
Encore une fois, on commence par la piste et on trouve dans le Cham 107 un ski facile mais plus lourd, avec une bonne tenue sur le dur non glacé pour la taille (eh oui, on est presque à 110 sous le pied). Pour faire mieux à ce niveau, il faut aller chercher un ATOMIC, un KASTLE ou un DPS, mais ils ne sont pas légion à faire déjà aussi bien.
Dans la pente, le pivotement est énorme : on ne sent vraiment pas les 107 sous le pied .. merci au rocker !
Si on accélère, toujours sur piste, on a cette fois une bien meilleure stabilité qu'avec le 87 et le 97. Par contre, c'est l'équilibration avant / arrière qui devient un peu délicate. On touche là l'un des principales limites des skis avec du rocker : il faut absoluement tailler très long pour garder un peu de longueur de carre. Sinon, il faut se cantonner à des vitesses modérées.
Hors piste, nous n'avons pu le tester que dans la trafolle car nous n'avions pas de vaire poudre. Là encore, la spatule du Cham 107 aide beaucoup, mais on retrouve une sensation de ski très court qui rattrappe mal les erreurs de positions. Il faudra être vigilent là dessus et prendre de la longueur, mais en contre partie, la manibilité est très bonne ... comme d'hab', on ne peut pas tout avoir.

DPS SKIS

DPS / SKI HOMME FREERIDE / WAILER 99

DPS / SKI HOMME FREERIDE / WAILER 99

Palme Ski Magazine

Le Wailer 99 est un nouveau ski pour la saison 2013. Il est toutefois sorti en série ultra limitée en 2012, ce qui nous a permis de le tester dans des conditions très variées. Ceci s'est fait à la fois dans sa version PURE (construction full carbone prepreg) que sa version hybrid (noyau bambou).

Dès le premier contact, et comme souvent avec DPS, on voit bien que l'on a sous les pieds un ski inhabituel. Disons le tout de suite, c'est un ski aux antipodes d'un ski traditionnel autant dans son comportement que dans sa construction. On comprendra donc que les amateurs de ski pieds serrés, tout en dérappé auront un petit moment d'adaptation. Les Wailer proposent en effet une relative souplesse longitudinale, mais une très importante rigidité en torsion. Ceci, associé à un rocker marqué à l'avant et sensible à l'arrière, en fait un ski ultra joueur et dynamique.

Sur la piste, le wailer peut surprendre, en particulier dans sa version PURE. Le ski est en effet extrèmement léger (3Kg la paire!), et la contruction full carbone a tendance à retransmettre assez rapidement les irrégularités du terrain. Ce n'est donc pas dans cette configuration un monstre de confort. Par contre, son comportement est irréprochable : on peut à la fois prendre beaucoup d'angle en virage coupé et appuyer fort dessus sans que rien ne lâche. On peut aussi le mettre en dérive très facilement car le talon offre une transition vers le glissé extrêmement douce. Il est complètement inhabituel et un peu déstabilisant au départ, d'utiliser un ski qui combine ainsi légèreté et accroche.

Dans la poudreuse, on découvre là le vrai caractère DPS : une facilité hors norme, une dynamique à vous donner la chair de poule, et un ski qui déjauge comme peu d'autres 100mm. La grosse et longue spatule travaille toute seule, n'enfourne jamais, et le talon est assez présent pouvoir s'appuyer dessus en toute confiance. Le Wailer 99 permet toutes les fantaisises, et donne confience à toutes les vitesses. Ca taille, ça slide, on le place un peu où l'on veut et quand on veux, et ceci avec des sensations incroyables. Dans un domaine très différent, on ressent la même excitation que lorsque l'on ski par exemple un MX 88 (votre serviteur a d'ailleurs les 2 dans son Quiver).

En haute montagne ou en rando, on découvre le 3e visage du Wailer 99 : une légèreté unique pour un ski de cette taille, et une sécurité (autant dans la sensation que dans les faits) bienvenue dans les zones les plus traides et tendues. Avec lui, les couloirs engagés passent comme une lettre à la poste, et quand on peut lâcher les freins pour terminer par un grand run, rien ne bouge.

Un très grand ski complet et attachant, à ne pas tester si vous tenez à la santé de votre porte-monnaie !

DPS / SKI HOMME FREERIDE / WAILER 112 RP

DPS / SKI HOMME FREERIDE / WAILER 112 RP

Le Wailer 112 est déjà au catalogue depuis 2 saisons. Ce ski, qui a dû établir des records par le nombre de récompenses qu'il a reçu dans le monde entier, est celui qui a propulsé la marque DPS au devant de la scène.

Comparé au Wailer 99, les rockers sont beaucoup plus marqués, et le rayon beaucoup plus réduit. Cela en fait un ski ultra joueur qui pourrait presque permettre à un débutant de traverser une forêt dans la poudreuse ! Plus sérieusement, c'est un peu un mélange de S7, de cham 107 .. le tout avec 30% de poids en moins et 50% de dynamique en plus.

DPS / SKI HOMME FREERIDE / LOTUS 138

DPS / SKI HOMME FREERIDE / LOTUS 138

Là, on entre dans une autre dimension du ski.

Pour commencer, je ne parlerai pas de comportement sur piste car pour le coup, c'est un endroit où il est loin d'être à l'aise.Ca passe pour redescendre mais il faut quand même faire attention pour ne pas aller au tas. De même, ne choisissez pas le Lotus pour aller faire des couloirs verglacés .. j'ai testé pour vous et je n'étais pas fier.

Hors piste et en particulier dans la peuf, c'est tout simplement MONSTRUEUX. Qu'il y ait 20cm ou 50 et plus, c'est un jouet intergalactique. Malgré l'imposante largeur, on le sent à peine sous les pieds (moins de 4kg la paire !), et malgré le double rocker très marqué, on garde sans problème l'équilibration avant / arrière (c'est souvent le défaut des gros double rocker). Quelle que soit la vitesse ou le terrain, ça taille, ça flotte, ça rebondit ... le compteur sensation a l'aiguille bloquée au dessus du rouge.

Dans les endroits très encombrés, ceux où l'ont peut encore trouver des traces à faire après quelques jours, le LOTUS 138 est probalement l'un des skis les plus maniables et faciles du marché (même en 2m02 !). C'est aussi celui qui ratrappe le mieux les erreurs (impossible d'enfourner ou de croiser). Et quelque soit la pente, il est très facile de contrôler sa vitesse en jouant sur le slide du talon en carbone.

FISHER

FISHER / SKI FEMME PISTE / KOA 78 MY STYLE

FISHER / SKI FEMME PISTE / KOA 78 MY STYLE

On ne vas pas s'attarder sur ce ski joli en terme de design. Notre testeuse, pourtant pas super forte, a conclu : "pas d'accroche et pas de stabilité". Au moins, c'est sans appel.

FISHER / SKI FEMME PISTE / ZEPHYR C-LINE

FISHER / SKI FEMME PISTE / ZEPHYR C-LINE

Le Zephyr est le ski le plus haut de gamme de notre sélection femme. Ultra dynamique, précis et accrocheur sur piste, enfin un ski qui comblera toutes les très bonnes skieuses qui étaient habituellement obligé d'aller voir du côté des modèles masculins. En plus de caractéristiques techniques peu communes, ce nouveau zéphir arbore une déco à tomber, avec un subtil mélange de blanc et de carbone à la fois féminin et classe.

FISHER / SKI HOMME ALL-MOUTAIN / HYBRID 7.0 C-LINE

FISHER / SKI HOMME ALL-MOUTAIN / HYBRID 7.0 C-LINE

Le système HYBRID Ficher vise à modifier le rocker par la manipulation d'une lame glissant sur la partie supérieure du ski. En dehors de l'intérêt pour le ski lui même, nous étions curieux de pouvoir percevoir l'effet du rocker sur un ski de piste, avec un ski par ailleurs strictement identique.
Sans rocker, le Fischer Hybride est un ski all moutain assez sérieux, accrocheur et dynamique, voir même plutôt puissant.
On met le rocker en place et s'est reparti, toujours sur la piste et les bords de piste. On ressent nettement la différence : le ski a gagné en glisse, a perdu un peu en puissance. Sur les paquets de neige accumulés sur la piste, on se fait beaucoup moins rallentir : ça passe tout seul. Par contre, il a tendance à mettre 'à cul' beaucoup plus facilement.

Nous ne retiendrons pas ce ski dans notre sélection car nous avons mieux dans la catégorie, et surtout car le système Hybride et assez lourd et honéreux. Par contre, ce ski a le mérite de montrer parfaitement l'effet du rocker sur piste. Faites l'expérience si vous pouvez.

FISHER / SKI HOMME PISTE / RC4 WORLDCUP RC C-LINE

FISHER / SKI HOMME PISTE / RC4 WORLDCUP RC C-LINE

La gamme Fischer C-LINE est un petite série de skis distribuée dans une sélection de magasins triés sur le volet. Elle représente une vitrine technologique pour Fisher qui y introduit en avant première ses nouveaux concepts pour offrir un produit à chaque fois innovant, très performant, et travaillé au niveau design. Cette année, toute la gamme C-LINE (pour Carbone Line) arbore une nouvelle livrée qui fait apparaître la dernière strat en carbone bi-ax grosse maille. L'effet est absoluement magnifique ! Techniquement, cette couche supplémentaire de carbone permet d'augmenter la raideur en torsion du ski et donc les capacités de conduite de courbe sans durcir le ski en flexion.

Sur le terrain, le RC4 WC C-LINE est un ski qui semble très accessible et dégage beaucoup de fluidité. Il est plus souple que la plupart de ses concurrents GS grand public (Atomic Redster GS, Rossignol 9 GS Ti, Nordica GSR EDT), mais très précis sur ses appuis. Par contre, l'exploiter à 100% nécessite plus de doigté que ces 3 concurrents. C'est un ski qu'il ne fait pas malmener en bourinant : il doit se piloter pour donner le meilleur, sans quoi une impression moins rassurante s'en dégagera. Une fois que l'on a compris ceci, et à condition de savoir gérer parfaitement une conduite coupée, le RC C-LINE offre des sensations exceptionnelles de glisse et de dynamisme.

FISHER / SKI HOMME PISTE / RC4 WORLDCUP SC C-LINE

FISHER / SKI HOMME PISTE / RC4 WORLDCUP SC C-LINE

Dans la gamme Fisher C-LINE, il y aussi le SLALOM nommé RC4 SC C-LINE. Encore une fois, on a un vrai client !
C'est le ski le plus accrocheur que nous ayions testé cette année dans les gammes grand public. Quelque soit leur niveau technique, nos testeurs ont adoré l'impression de sécurité que cela offre sur piste. Pour un ski de slalom, c'est aussi le plus léger que nous ayions eu sous les pieds : on ne le sent pas, sauf en sortie de courbe si on a appuyé dessus. Dans ce dernier cas, on constate que le SC C-LINE a une santé de jeune homme :)

HEAD

HEAD / SKI HOMME PISTE / GTO TOP GUN

HEAD / SKI HOMME PISTE / GTO TOP GUN

Le HEAD Top Gun est un ski atypique. Tout a été fait pour optimiser la stabilité sur piste à vitesse soutenue et le contrat est rempli à 100%. J'ajouterai que le ski est précis : on le place partout et on modifie très facilement ses trajectoires. Par ailleurs, il est dynamique et très confortable même sur une piste bosselée, ce qui offre un joli touché de neige.

Malheureusement, comme tout ne peut pas être rose, il souffre de 2 défauts rédibitoires à nos yeux : en premier lieu, il manque d'accroche dès que la neige est un peu tendue. Pour un ski de géant et compte tenu du niveau de la concurrence, c'est un paramètre élimiatoire. Second point, plus subjectif, il est absoluement affreux. Comment les designeurs ont ils pu dessiner une telle horreur ???

HEAD / SKI HOMME PISTE / REV PRO 85

HEAD / SKI HOMME PISTE / REV PRO 85

La nouvelle gamme REV HEAD affiche de fortes ambitions, en combinant un rocker avec un double rayon.
Franchement, je ne sais pas si HEAD a voulu en faire trop sur ce modèle, mais nous navons pas du tout été convaincus.
Le test s'est déroulé sur une piste assez dégradée laissant apparaître de belles plaques de glace. Certes, ce terrain n'est pas complaisant pour les skis, mais certains autres (pas tous, loin s'en faut) se sont sortis (plus ou moins facilement) de ce piège (Atomic, Kastle et même dynastar par exemple).
Avec le REV 85 pro, les conditions de neige difficiles ont souligné de vrais défauts avec une spatule flottante, des vibrations désagréables sous la carre lors des appuis, une stabilité variment limite et une accroche trop juste. Bref, un ski pas rassurant du tout dans ces conditions. Sur un terrain plus facile, le ski rempli son rôle sans excès de zèle, et avec un manque évident de caractère.
On mettra ces mauvais résultats sur une conception à paufiner, et peut être aussi à un affûtage trop juste. Ceci dit, je n'ose pas imaginer ce qu'il se passera quand un client achètera un ski à la limite du casse gue... après une journée de ski sous prétexte qu'il n'a pas été ré-affûté entre midi et 2.
C'est d'autant plus surprenant de la part de HEAD quand on connait le reste de la gamme (SUPERSAHPE par exemple) qui frise l'excellence.

 

HEAD / SKI HOMME PISTE / SUPERSHAPE TITAN & MAGNUM

La gamme Head est très homogène avec une consistance marquée sous les pieds et un dynamisme remarquable : les skis renvoient franco en fin de virage sans pour autant mettre à 'cul' le pilote. A ce titre, les 2 head offrent moins de fluidité que les Fisher mais beaucoup de vie (on ne dira pas que ça vient du KERCE car on a du mal à adhérer aux arguments fantaisistes du marketing). Les Head sont très faciles à mettre en dérive (merci à un affûtage un peu limite) et à skier en général. Ceci, ajouté à un effet de spatule très marqué, fait des 2 head des skis passe partout et accessibles à tous. On notera une spatule assez raide qui donnera beaucoup de confiance aux skieurs un peu physiques, et qui les aide à faire partie des skis très stables et rassurant à vitesse soutenue. En contre partie, les head sont assez lourds à porter et l'inertie de leur spatule les rend un peu plus pataud en utilisation technique traditionnelle lorsqu'il faut beaucoup de maniabilité (dans les bosses par exemple).
Le supershape et plus joueur et surtout plus rapide en passage carre à carre que le Titan mais sera moins à l'aise en bord de piste.
En bref, les Head Titan et Supershape magnum font partie des skis les plus complets que nous ayons testés, et proposent un rapport qualité / prix excellent pour les skieurs sportifs qui aiment les produits vivants.

K2

K2 / SKI HOMME PISTE / BOLT

K2 / SKI HOMME PISTE / BOLT

Testé en 186, le Bolt a été un véritable coup de cœur lors de ces tests. On ne sait pas vraiment à quoi le comparer, mais on a pris notre pied.
Ce ski manque cruellement d'effet de spatule pour être vraiment accessible. Il faut donc envoyer les pieds latéralement pour aller directement chercher l'appuis sur la carre. Mais là, on peut mettre un angle de malade, rien ne bouge. Ca reste collé au terrain, équilibré, précis, confortable. Et plus on va vite, plus c'est bon !
Ce Bold est une tuerie à grande vitesse, mais nécessite un peu de technique pour tout contrôler car il incite à des appuis très longs. Gare aux piquets mobiles sur la piste :)

K2 / SKI HOMME MONTAGNE / SIDESTASH

K2 / SKI HOMME MONTAGNE / SIDESTASH

Nous attendions beaucoup de ce ski suite au discours commercial. Nous avons trouvé un ski très agréable, léger, super en traffole mais trop juste sur le dur.

K2 / SKI HOMME MONTAGNE / SIDESHOW

K2 / SKI HOMME MONTAGNE / SIDESHOW

Un peu comme avec le SideSlash, le SideShow est accessible et confortable, mais n'est pas très rassutant sur piste dès que la vitesse augmente et/ou que la glace fait son apparition. Le résumé en 3 mots de l'un de nos testeurs : "Facile mais casse-figure"

KASTLE

KASTLE / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / BMX 88

KASTLE / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / BMX 88

Tester's Choice Skieur magazine

Cela fait la 2e année que nous testons le BMX 88. Malgré un ski qui reste 100% identique, on n'a pas pu résister à l'envie de goûter encore une fois à ce toucher de neige féérique. Tester un Kastle en fin de journée, c'est un peu la récompense et le baume quand on a mis auparaavant les pieds sur quelques bons "ratés des familles".
Bref revenons au BMX 88 que nous avons fait tester à toute l'équipe, avec des niveaux très disparates. Contrairement au MX 88 qui nécessite un vrai bagage technique, le BMX a enthousiasmé tout le monde. Il a fait l'unanimité sur son contact ski-neige, sa stabilité imperturbable à grande vitesse, son confort, son équilibre. Il a juste fallu ralentir tout le monde pour ne pas se mettre à l'amande en fin de journée car le ski incite à y aller toujours plus.
Il n'y a qu'en petits virages que les moins expérimentés ont eu un peu plus de mal .. et encore, ils le disent technique, mais il fallait les voir se lancer avec délectation dans la trafolle ...
Un grand ski accessible, qui doit aussi rappeler l'existance de son grand frère : le nouveau MX 88. Là, on entre dans le monde des superlatifs à tous les sens du terme (réservé aux très bons skieurs celui-là).

KASTLE / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN /MX 88

KASTLE / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN /MX 88

Palme Ski Magazine

Avec ce que je viens de dire sur le BMX88, son petit frère, je vous laisse imaginer ce que peut proposer le MX 88. Si vous avec des doutes, regardez les notes que nous lui avont attribué (nous considérons que la note de 10 correspond à ce qui se fait de mieux en terme de ski grand public ... au delà, on entre dans les perf des skis de course FIS)

Objectivement, l'évolution par rapport à l'ancien MX 88 est assez faible. De toute façon, que pouvons nous attendre de mieux de ce ski que nous considérons comme une référence absolue ?! Le nouveau MX88 reste donc l'un des skis les plus remarquables du monde (toutes catégories confondues) avec un toucher de neige exceptionnel, une précision de conduite chirurgicale, un dynamisme contrôlé, un équilibre parfait et une polyvalence hors norme.

Nous rappelons cependant à toutes fins utile que ce ski est réservé à de très bon skieurs qui auront le bagage technique pour le piloter. Il faudra aussi prévoir un entretien à la hauteur pour qu'il puisse exprimer ses qualités (affûtage incisisf très régulier).

NORDICA

NORDICA, fort de sa 2e place mondiale sur le marché de la chaussure, tente depuis plusieurs années de percer le monde du ski. La force de la marque Italienne est de vouloir s'imposer avec ses propres idées, et une identité basée sur des designs engagés et colorés. Après plusieurs années dans le grand bain, on peut dire que NORDICA a fait du chemin et s'est fait une place enviée dans le monde du ski. En particulier, la marque fait référence dans le monde du freestyle, et ses résultats en coupe du monde de ski alpin lui permettent de progresser à pas de géant dans le domaine des skis de piste.

Cette année, les tests 2012-2013 ont révélés 2 coup de coeurs chez NORDICA, l'un dans la catégorie freestyle (le ElPaco), et l'autre dans la catégorie piste (GS Edt). Siganlons que l'arrivée du freestyle slopestyle en coupe du monde a poussé Nordica a proposer, comme pour les skis de slalom et de géant, une version FIS de son Ace Of Spades. Quand on connait les perf de la version 'grand public', on imagine ce que doit donner cette 'petite série' !

NORDICA / SKI PISTE HOMME / Transfire CA

NORDICA / SKI PISTE HOMME / Transfire CA

Ski Remarquable Ski Magazine

Le transfire CA est l'entrée de gamme NORDICA 2013. Il vient remplacer les modèles HotRod. Les premiers mètres sur la piste donnent très vite le ton : le tranfsire est léger au pied avec notamment une grande facilité de pivotement. Comme beaucoup de skis loisir / débutant, Nordica a clairement mis l'accent sur la facilité d'utilisation avec ce nouveau ski. Il est très facile à mettre en travers avec un talon souple et peu accrocheur. La spatule, ce son côté, est bien présente et permet d'amorcer les virage très rapidement. Si on accélère un peu, les choses se gâtent vite comme à chaque fois dans ce type de gamme qui ne sont absolument pas fait pour ça. L'accroche sur le dur est évidemment aussi légère pour garantir une dépense physique minimale. 
Au final, on réservera ce ski aux skieurs peu sportifs ou débutants, qui se cantonnent à une technique traditionnelle et apprécierons son côté peu fatiguant.Ces skieurs éviterons à coup sûr les zones un peu verglacées .. et il vaut mieux.

NORDICA / SKI PISTE HOMME / NORDICA Transfire Ti

NORDICA / SKI PISTE HOMME / NORDICA Transfire T

Le transfire Ti est une version vitaminée de l'entrée de gamme NORDICA 2013. Lorsque l'on accélère un peu, le transfire Ti se détache très largement de son petit frère (le CT) avec une stabilité en net progrès même si elle est encore très perfectible. L'accroche sous le pied progresse d'un cran et permet d'envisager quelques virage coupés lorsque la neige est bonne. On regrettera par contre un bruit de spatule qui fait un peu 'carton'. Evidemment, on n'ira pas chercher sur ce type de ski de la relance en sortie de courbe et une vraie dynamique, mais c'est tout à fait cohérent avec le public visé.
Au final, le Transfire Ti est à notre avis un premier prix technique réaliste pour les skieurs loisir qui évoluent majoritairement à vitesse faible et modérée. En gommant substantiellement les gros défauts du Ca, il donnera plus de confiance au pratiquant sur les neiges dures, ou sur des allures un peu plus rapides.

NORDICA / SKI HOMME PISTE / NORDICA Doberman SL

NORDICA / SKI HOMME PISTE / NORDICA Doberman SL

La gamme Doberman NORDICA évolue de façon très substantielle cette année. On sent clairement que l'implication (et les résultats) de la marque en coupe du monde a profité aux skis haut de gamme de la marque Italienne. Avec le Doberman SL on découvre un ski sein, précis et dynamique qui surprend par sa facilité d'accès et sa relative douceur. Par rapport à la concurrence, on a un ski de slalom plutôt souple en talon qui pardonnera bien des erreurs d'équilibration sans vous jeter lorsque vous sortez un peu 'à cul' de la courbe. Lorsque l'on met plus d'angle, le ski est mordant mais reste toujours aussi facile. Notre seule réserve portera sur le comportement aux pieds de skieurs lourds et 'bourrins' : à priori, il n'est pas fait pour cela.
Au final, avec le cru 2013 du Doberman SL, Nordica a su mettre l'accent sur la facilité d'accès et la tolérance, sans rien perdre sur la dynamique du ski.

NORDICA / SKI HOMME PISTE / DOBERMANN GSR Edt

NORDICA / SKI HOMME PISTE / DOBERMANN GSR Edt

La gamme Doberman NORDICA évolue de façon très substantielle cette année. On sent clairement que l'implication (et les résultats) de la marque en coupe du monde a profité aux skis haut de gamme de la marque Italienne. Avouons le immédiatement, le Doberman GSR Edt a été notre gros coup de coeur au sein de cette gamme Nordica 2013. De plus, cet avis a été amplement partagé par les quelques 15 testeurs présents, pourtant issus d'univers très différents (pistards, freerideurs, freestyleurs etc.). Le GSR Edt est un ski à la fois ultra stable, accrocheur, dynamique et tolèrent. Que de compliments me direz vous … mais force est de constater que ce ski va se faire très vite une place parmi les références de la catégorie piste. Avec le GSR Edt, il est extrêmement facile de faire varier le rayon de courbe, et à l'instar de l'Atomic GS D2, plus on ski avec ce type de ski, plus il paraît évident que ces skis sont quasi parfaits pour évoluer sur les larges pistes damées de nos stations préférées. Contrairement a beaucoup d'idée reçues, leur rayon est loin d'être trop long et au contraire très adapté à une évolution à vitesse modérée sur des belles courbes. Lorqu'on lâche un peu les freins, la tenue à vitesse soutenue est impressionnante et procure une impression de sécurité incroyable … et vous pouvez toujours affronter des neiges verglacées, le GS s'en moque et sera encore plus précis sur ce type de terrain si il est bien affûté.
Au final, le GSR Edt a été notre vrai coup de coeur en distillant des vraies sensations de fluidité, de sécurité et de contrôle, mais en restant étonnamment accessible et tolérant compte tenu des performances offertes.

NORDICA / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / NORDICA Sidecountry 90

NORDICA / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / NORDICA Sidecountry 90

En passant derrière la gamme Doberman sur une piste mêlant des sections douces et d'autres verglacées, avouons tout de suite que les SideCounrty n'ont pas été à la fête. Objectivement, nous n'avons pas pu tester cette nouvelle gamme hors piste, mais il nous ont clairement déçus sur piste. A petite vitesse, on profite d'un pivotement facile et d'une certaine légèreté qui permet de skier sans problème avec une technique "à l'ancienne". Lorsqu'on laisse filer, difficile de tailler des courbes dès que la neige est un peu dure … à tel point qu'à plus grande vitesse, on se prend à aller chercher la neige molle en bord de piste pour aller marquer un appui et tenter un virage coupé un peu serré. En ouvrant les courbes, c'est plus réaliste, mais on ne peut pas dire que le SideCountry inspire vraiment confiance.
Au final, un test très mitigé pour ces skis légers qui ne sont clairement pas fait pour la piste. A re-tester impérativement dans des conditions plus adaptées pour se faire une idée de leur potentiel hors des pistes.

NORDICA / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / NORDICA FireArrow EDT 84

NORDICA / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / NORDICA FireArrow EDT 8

Fort du succès commercial de la gamme AllMoutain nommée FIREARROW, Nordica ajoute cette année un nouveau modèle à sa gamme phare : le FireArrow 84 Edt. Véritable vitrine technologique de la marque, ce ski embarque toutes les avancées techniques développées sur le reste de l'offre : Système EDT, interface support de fixation élargie, double structure Ti, Spatule Race etc. Sur la piste, le FA 84 cache bien ses 84mm sous le pied avec une accroche et une dynamique de premier ordre. C'est un ski ultra puissant, incisif et exigeant. Très difficile à prendre en défaut, c'est lui qui mène la danse sauf si vous êtes toujours au taquet. Il supportera assez mal que vous ne soyez plus dessus car il devient alors très peu confortable et vous allez le subir. Pour en tirer le meilleur, il faudra donc être physiquement en forme et techniquement parfaitement au point, mais serez vous capable de le tenir toute la journée ? En prenant un peu de recul, quel intérêt par rapport à un GSR Edt qui offre des performances encore meilleures avec un confort et une accessibilité incomparable ? On pourrait rétorquer que les 84mm au patin doivent lui offrir une certaine polyvalence, mais vu la raideur de l'engin, j'imagine mal qu'il puisse apporter tant de plaisir hors piste.
Au final, le FireArrow 84 Edt est une vitrine technologique ultra aboutie, mais Nordica propose ici un ski superlatif et exclusif réservé aux skieurs très sportifs ou aux gros gabarits qui pourront seuls en tirer parti toute la journée sans se faire mener par le bout du nez (ou de la spatule). Reste le look absoluement magnifique : fera t il oublier un tarif élitiste ?

NORDICA / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / FireArrow 80 pro

Ski remarquable Ski Magazine

NORDICA / SKI HOMME ALL-MOUNTAIN / FireArrow 80 pro

On ne change pas une équipe qui gagne : après 2 ans de succès commercial, Nordica reconduit le fameux FireArrow 80 pro qui a été ski de l'année 2011 dans 2 magazines. Peu de changement, hormis cosmétique pour ce ski. Il reste un excellent choix pour le skieur évoluant à 80% sur piste. Le FireArrow 80 Pro est un ski facile d'accès qui permettra de s'adonner aux joies du carving sans faire preuve d'une technique ultra aboutie car il pardonne beaucoup. Le FireArrow 80 est typiquement le ski qui vous donnera l'impression d'être bon :) grâce à un effet de spatule marqué, un savant dosage entre maniabilité et stabilité qui donne confiance. Avec 80mm au patin, cela reste insuffisant pour espérer l'emmener hors piste mais il facilitera largement vos excursions sur les bords de piste, condition que le fond soit dur. Cette petite polyvalence se payera par un contact ski neige, une fluidité, une accroche et une stabilité largement en retrait par rapport à l'excellentissime GSR Edt. Il faudra faire un choix entre petite polyvalence et excellence …
Au final, le FireArrow est un ski de piste très commercial particulièrement réussi par son accessibilité et ses performances de bon niveau. La seule question que l'on se pose systématiquement : le prix de la petite polyvalence est il justifié ?

NORDICA / SKI HOMME FS BACKCOUNTRY/ EL PACO

Tester's Choice Skieur magazine

NORDICA / SKI HOMME FS BACKCOUNTRY/ EL PACO

Aux côtés du Ace Of Spades qui est devenue depuis 2 ans une vraie référence dans le monde du freestyle pur (park & pipe), Nordica propose désormais un freestyle backcountry nommé le ElPaco. Par rapport à un vrai freestyle, le ElPaco a été renforcé pour offrir une meilleur rigidité en torsion, et se voit pourvu d'un petit rocker qui améliorera le pivotement et le comportement hors piste.
Dès les premiers mètres, le El PAco annonce la couleur : ultra facile, confortable, maniable. A petite vitesse, le Elpaco est très pivotant. Il permet des enchaînements de petits virages ou on oublie presque ses 87mm sous le pied. En grandes courbes, il surprend par sa tenue sur la carre et son comportement stable et rassurant lorsque la neige n'est pas trop verglacée. Contrairement à beaucoup d'autre FS BC, aucune vibration en spatule malgré le rocker assez visible. Même le confort est étonnant pour un ski de cet largeur. Sur une neige plus molle, on sent que la spatule ne cherche qu'à déjauger.
Au final, le ElPaco fait partie des 2 très bonnes surprise de la gamme Nordica 2012-2013. Avec une polyvalence surprenante, ce freestyle backcountry pourrait tenir la dragée haute à bien des all-moutain qui ne le sont pas vraiment. A conseiller sans modération à tout ceux qui recherchent le confort et l'accessibilité avant la performance pure

Posté dans: Tests
 

PORT GRATUIT

SUR DE NOMBREUX PRODUITS
 

+ 33 491 452 771

MARDI-SAMEDI, 9h30-12h & 14h30-19h
 

SATISFAIT OU REMBOURSE

DANS LES 15 JOURS APRES LIVRAISON
 

CADEAUX & REMISES SPECIALES

INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER