Assistance : +33 4 91 45 27 71 (Marseille) +33 4 42 05 16 15 (Fos)

Swipe to the left

Parlons technique ski

1 juillet 2015 6218 Vues

Lorsque l'on cherche à décrire le comportement d'un ski, et donc les sensations que vous allez éprouver en skiant, la plupart provient du comportement dynamique du ski, c('est à dire de la façon dont il va se comporter lorsqu'il subit une déformation ... en effet, c'est ce qui arrive en permanence lorsque vous skier .. et heureusement ! C'est justement ces déformations du ski qui lui permettent de s'adapter au terrain et donc de le rendre skiable.

FLUIDITE, PORTANCE, ACCROCHE, PUISSANCE, DYNAMISME, CONSISTANCE .... faisons le point sur tous ces termes que nous utilisons pour décrire le comportement des skis.

FLUIDITE

La FLUIDITE décrit la manière dont le ski va restituer l'énergie qu'il a emmagasiné lors de sa flexion en courbe.

Un ski donnera une sensation de fluidité lorsque cette énergie est rendue de façon progressive. Ceci permet de restituer une quantité importante d'énergie sans déstabiliser le skieur.

Un ski moins fluide restituera cette énergie de façon plus brute, ce qui peut gêner le skieur dont l'équilibre n'est pas parfaitement maîtrisé. En contre partie, cette façon de restituer l'énergie se ressent plus, et donnera l'impression d'un ski dynamique même si l'énergie totale restituée est faible. C'est un type de ski qui plait aux skieurs physiques qui veulent se faire un peu bousculer.

PORTANCE

La PORTANCE est la capacité du ski à ne pas rester enfoncé dans les neiges molles dès que la vitesse augmente. C'est un effet que l'on recherche en particulier lorsque l'on ski dans la poudre car un ski peu enfoncé dans la neige est un ski qui sera plus facile à faire tourner, donc plus maniable. Finalement, hors piste, les très gros skis sont plus maniables que les fins malgré ce que l'on peu imaginer à priori.!

Attention, la portance améliore la facilité et la maniabilité des skis hors piste, donc contrairement à ce que l'on pourrait penser, des skis plus longs sont souvent plus maniables hors piste que des skis courts.

ACCROCHE

L'ACCROCHE est la capacité du ski à marquer un appui en limitant au maximum le dérappage latéral lors duquel on perd du terrain par rapport à la pente. Un ski ayant beaucoup d'accroche dérappera moins sur les neiges dures et la glace, mais sera évidemment plus physique. Notez bien que l'accroche du ski est évidemment dépendant de sont affûtage, donc rien ne sert d'aller chercher un ski ultra accrocheur pour ne l'affûter qu'une fois par saison ...!

PUISSANCE

La PUISSANCE décrit la quantité d'énergie que le ski a emmagasiné lors de sa flexion en courbe.

Plus le ski est puissant, puis il a 'les armes' pour restituer cette énergie que le skieur la transformera idéalement en accélération en sortie de courbe. C'est aussi cette énergie qui vous permettra de générer une phase d'extension durant laquelle vous allez passer d'un virage sur l'autre.

Attention : la puissance du ski doit être maîtrisée par le skieur sous peine d'avoir un effet inverse à celui désiré. La façon dont cette énergie sera restituée est ce que nous nommons la fluidité.

Sur le graphique ci dessous, qui montre comment le ski va se comporter durant la fin de virage (phase durant laquelle le ski relâche la flexion qu'il a emmanagaziné), la puissance est représentée par la surface sous la courbe.

DYNAMISME

Le DYNAMISME du ski représente le ratio entre l'énergie emmagasinée par le ski lors de l'entére en courbe, et l'énergie restituée en fin de courbe.

On peut avoir un ski peu puissant mais très dynamique si il rend pratiquement toute l'énergie emmagasinée dans sa flexion. Au contraire, un ski mou peut emmagasiner pas mal d'énergie, mais ne quasiment rien restituer.

La tendance moderne est de proposer des skis dynamiques qui sont relativement facile à plier, mais qui ont une très capacité à restiuer cette énergie en fin de courbe. La technique du carving (ou virage coupé) est firnade de ce type de ski car elle permet de transfomer une grande partie de cette énergie en accélération.

CONSISTANCE

L'ACCROCHE est la capacité du ski à marquer un appui en limitant au maximum le dérappage latéral lors duquel on perd du terrain par rapport à la pente. Un ski ayant beaucoup d'accroche dérappera moins sur les neiges dures et la glace, mais sera évidemment plus physique. Notez bien que l'accroche du ski est évidemment dépendant de sont affûtage, donc rien ne sert d'aller chercher un ski ultra accrocheur pour ne l'affûter qu'une fois par saison ...!

CONSISTANCE

La CONSISTANCE (terme que nous préférons à raideur) est la sensation que donne un ski assez rigide sous le pied dans la mesure où il oppose une résistance lorsqu'on le plie dans un virage.

Avec un ski consistant, on ressent assez facilement l'énergie que l'on met dans la flexion du ski, energie que ce ski va rendre en partie en fin de virage lorsqu'il va se 'déplier'.

Au contraire, une ski sans consistance est un ski que l'on va plier sans rien ressentir. Contrairement à ce que l'on peut penser, cette consistance n'est pas toujours synonyme de rigidité, mais très certainement lié à de multiples facteurs (rigidité en flexion et en torsion, cambre, répartition de rigidité, type de noyau). Il arrive de rencontrer des skis dynamiques avec peu de consistance qui vont renvoyer en sortie de virage sans que l'on n'ai 'vu le coup venir'.

Posté dans: Fiches conseil
 

PORT GRATUIT

SUR DE NOMBREUX PRODUITS
 

+ 33 491 452 771

MARDI-SAMEDI, 9h30-12h & 14h30-19h
 

SATISFAIT OU REMBOURSE

DANS LES 15 JOURS APRES LIVRAISON
 

CADEAUX & REMISES SPECIALES

INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER