Assistance : +33 4 91 45 27 71 (Marseille) +33 4 42 05 16 15 (Fos)

Swipe to the left

Choix d'une fixation de ski

22 août 2012 18808 Vues

De nos jours, la plupart des skis sont vendus en "Pack", c'est à dire avec leur propre fixation. Ces propositions faites par les vendeurs ne doivent pas vous faire oublier qu'il vous est aussi possible d'apporter votre 'grain de sel' la dedans.

Skis de piste

Pour les skis de piste, le choix est en général très restreint car les skis sont maintenjant montés en usine avec un rail qui supporte la fixation, et il n'y a en général que peu de fixations différentes compatibles avec un modèle de rail donné.

Quand il y a un choix possible, ce sera en général sur la plage DIN d'étendue des duretés de ressort possible (on vous parle alors de 6-10 ou 4-12 ou 6-14). Ce choix se fait en fonction de votre gabarit et niveau de ski :

  • pour un skieur moyen (que nous appelons niveau 1 ou 2), le serrage des ressorts se fait en général autour du poids divisé par 10 (donc 7 DIN pour un skieur de 70kg)
  • pour un skieur expert, 2 éléments pousseront à monter en serrage : soit on a un ski très agressif sur piste qui va générer une accroche puissante donc des efforts importants sur les fixations, soit on fait du freestyle eton ne veut pas finir chaque réception en descendant la récep en chaussure. Dans ces 2 cas, on montera le serrage de 2 ou 3 DIN
  • pour un compétiteur ou pro, on peut monter régulièrement au double en DIN que le réglage standard (en général 13 ou 14 pour 75Kg, et jusqu'à 18 pour les plus puissants).

Le choix de votre fixartion sur piste se fera en fonction du serrage que vous adoptez en général. Il est indispensable que votre fixation accepte une serrage d'au moins 1 DIN de plus que votre serrage habituel. Il faut toujouts éviter d'être en butée de serrage car la fixation ne travaille pas correctement dans cette position, d'où un risque de blessure.

Skis de freeride

Les skis de freeride n'intègrent en général pas de plaque de réausse, ni de rails, et permettent donc en général un choix assez libre des fixations.

La plupart du temps (mais pas tout le temps heureusement), pour rester attractif en prix, les packs proposés sur ces skis mettent en oeuvre des fixations assez basiques. Il est très important de mesurer l'importance de la fixation dans le cas d'un ski de freeride. Ces skis étants très larges (et de plus en plus), il y a de très important phénomènes de torsion de la fixation dûs au déport entre l'axe de la chaussure et la carre du ski. Sur les skis larges, on favorisera donc les fixations offrant une embase large pour faire corps au maximum avec le noyau du ski. Il faudra aussi veiller à utiliser des fixations proposant un montage en 4 points (4 vis) sur la butée avant et non 3 points .... toujours pour limiter la torsion.

Au chapitre des fixations particulièrement adaptées aux skis larges, on citera la gamme Marker Griffon et Jester, ou les Salomon STH 12, STH 14 et STH 16 qui ont été spécialement renforcées pour résister aux torsions et aux efforts engendrés par les skis larges.

Posté dans: Fiches conseil
 

PORT GRATUIT

SUR DE NOMBREUX PRODUITS
 

+ 33 491 452 771

MARDI-SAMEDI, 9h30-12h & 14h30-19h
 

SATISFAIT OU REMBOURSE

DANS LES 15 JOURS APRES LIVRAISON
 

CADEAUX & REMISES SPECIALES

INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER