Assistance : +33 4 91 45 27 71 (Marseille) +33 4 42 05 16 15 (Fos)

Swipe to the left

Choix d'un ski - La bonne taille

31 juillet 2015 35546 Vues

Introduction

Le choix de la taille des skis est un vaste sujet, mais cet élément est aussi important que le choix du modèle de ski lui-même.

Là encore, tout est question de compromis. A ce niveau, le type de ski et de pratique choisis vont largement influer sur le choix de la taille.

Très globalement, il faut bien comprendre plusieurs éléments :

  • plus le ski est court et souple plus il sera maniable à basse vitesse; plus de ski sera long et raide plus il sera stable à plus grande vitesse
  • plus le ski est long, plus sa carre sera longue, plus on augmente sa capacité à générer une accroche solide sur la neige dure et donc son côté rassurant sur les parties glacées
  • en poudre, la portance est l'élément primmordial recherché. On le trouve en augmentant la surface portante du ski, c'est à dire la largeur et la longueur (aucun intérêt de prendre un 100mm au patin en 170cm !). Un grand ski est donc souvent plus facile dans la poudre qu'un petit !

Ces différents éléments permettent de comprendre que la longueur du ski va aussi largement dépendre du poids du skieur, encore bien plus de de sa taille.

A bas les idées reçues

Commençons par faire le point sur un certain nombre d'idées reçes que l'on entend toute la saison et qui nous font bondir :

"Il faut prendre 15 cm de moins que sa taille"
FAUX. La taille des skis se choisi d'abord en fonction du type de ski, du niveau et du poids du skieur. La taille n'intervient qu'en tant que dernier paramètre. Cette réponse est un raccourci appris par coeur par un certain nombre de vendeurs incompétents qui veulent juste vous faire prendre conscience que vos anciens skis sont obsolètes.
"Un ski court tourne mieux"
PAS TOUJOURS. Un ski court tourne mieux A BASSE VITESSE et SUR PISTE. Avec plus de vitesse, un ski court devient instable et ne favorise donc pas la conduite du virage, et dans la poudre, un ski court s'enfonce plus, donc rend le virage plus difficile
"Pour le freestyle, il faut prendre court"
FAUX. Regardez les planches de tous les très bons en freestyle (jusqu'à 190cm) ... la longueur leur assure plus de stabilité en réception, et encore, ils posent assez propres, eux ! Si vous avez tendance à poser un peu en avant ouen arrière sur une réception de BigAir, je vous conseille d'avoir un peu de longueur pour pouvoir vous appuyer dessus et vous ratrapper. 2e Point : un ski long amortira mieux une réception un peu dure que si vous plaquez avec une patinette.
"Un ski long, c'est difficile à skier"
OUI et NON, tout dépend de la vitesse. A basse vitesse, c'est assez vrai quoi que les skis très taillés apportent un net gain de maniabilité. A grande vitesse, la longueur du ski apporte de la stabilité, qui est un facteur déterminant quand à la confiance que l'on aura dans ses appuis.
"Comme j'ai un très bon niveau, je prend un ski de slalom en 1m75 pour avoir plus de stabilité"
NON. C'est le contre-exemple typique. Les skis typés (Slalom pour les virages court et Géant pour les virages long) doivent être pris dans une taille cohérente avec leur mode de fonctionnement : c'est aussi ridicule de prendre un Slalom en 1m75 qu'un géant en 1m65, sauf gabarit extrême. Pour un gabarit standard (1.75, 75kg), un Slalom se choisi en 1.65m, et un géant en 1.80m.

Quelques pistes de choix

Pour un gabarit moyen (c'est à dire présentant un rapport taille / poids dans la moyenne)

  • pour un ski typé freeride (donc dévolu à la pratique du hors piste), on prendra plus grand que sa taille d'au moins 5cm, voir 10 ou 15cm si on a une utilisation exclusive hors piste. Les skis possédant des rocker importants nécssitent tout particulièrement des tailles importantes.
  • pour un ski de piste typé grande courbe (donc nécessitant de la stabilité sur des grandes courbes), on choisira au moins sa taille. On classera dans cette catégorie les skis dépassant 17m de rayon théorique.
  • pour un ski de piste typé virage court (donc nécessitant une grande maniabilité), on choisira une petite taille (165cm pour un ski de slalom homme, 155cm chez la femme). On classera dans cette catégorie les skis de moins de 12m de rayon théorique.
  • pour un enfant, on prendra environ 10cm de moins que sa taille jusqu'à la 2e étoile, 5cm de moins que sa taille en 3e étoile et sa taille pour les étoiles de bronze et d'or, puis 10cm au dessus en cours compétition.

Conclusion

Comme vous avez pu vous en rendre compte, le choix d'un ski est un processus qui nécessite un minimum de connaissance du matériel et de bon sens. Nous sommes là pour vous aider dans ce choix alors n'hésitez pas à profiter de nos conseils.

 

PORT GRATUIT

SUR DE NOMBREUX PRODUITS
 

+ 33 491 452 771

MARDI-SAMEDI, 9h30-12h & 14h30-19h
 

SATISFAIT OU REMBOURSE

DANS LES 15 JOURS APRES LIVRAISON
 

CADEAUX & REMISES SPECIALES

INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER